Search
en-USfr-CA
21 novembre 2018

Nouvelles de Saskatoon

Lorsque la stabilité rencontre la nouveauté…

AGA de la Fédération des francophones de Saskatoon

  • 4 octobre 2018
  • Auteur: Nicolas Roussy
  • Nombre de vues: 446
  • 0 Commentaires

Conseil d'administration de la FFS élu le 13 septembre 2018

Conseil d'administration de la FFS élu le 13 septembre 2018

De gauche à droite : Samuel Ferré (vice-président), Béatrice Mododo (conseillère), Scott Bell (conseiller), Étienne Gravel (président), Dustin McNichol (conseiller), Bertrand Giroux (secrétaire), Mariève Émard (conseillère) et Monique Potié (trésorière), forment le CA de la FFS. Céline Couture était absente.

Photo : Nicolas Roussy (2018)

SASKATOON - C’est sous le signe de la stabilité et de la nouveauté qu’avait lieu à Saskatoon, le 13 septembre au centre communautaire Le Relais, l’édition 2018 de l’assemblée générale annuelle de la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS).

D’après le bilan financier de l’organisation, la stabilité financière est toujours aussi présente avec un surplus de 78 579 $ et des revenus locatifs établis à 222 985 $. L’AGA a également permis aux membres présents d’apprécier les résultats positifs des nombreuses activités de la Fédération réparties sur quatre objectifs stratégiques et enrichies par une généreuse programmation culturelle caractérisée par le Festival du film francophone « Cinergie » et par la participation de la Fédération à plusieurs événements culturels. 

Révision des statuts et des critères pour devenir un membre individuel

Bien que positif dans son ensemble, le rapport annuel de la FFS nous indique une croissance probante des activités de l’organisation. Cette croissance a exigé une révision des statuts et règlements de l’organisme, notamment à l’égard des critères d’admissibilité au titre de « membre individuel ». Cette rencontre a donc été l’occasion de réexaminer la définition d’un « membre individuel ». Ainsi, une personne de 16 ans et plus, qui parle français, qui s’intéresse à la culture francophone, qui demeure à Saskatoon ou dans sa banlieue, qui adhère à la mission de la fédération et qui a acquitté les frais d’admission annuels pourra donc devenir membre de la fédération.

Un président sortant satisfait et un nouveau président enthousiaste

L’AGA de cette année a fait place à des élections à l’issue desquelles un nouveau conseil d’administration a été élu ainsi qu’un nouveau président. Le président sortant, Étienne Fortier, se dit satisfait de ses deux ans à la barre de l’organisme: « Cette AGA résume bien mes deux années à la fédération. On a fait beaucoup de ménage au niveau de nos statuts et règlements, ce qui nous a permis de solidifier certains statuts et d’en créer d’autres. Si l’on compare à mon arrivée, on est mieux positionné pour répondre aux besoins de la communauté francophone de Saskatoon. J’ai aussi aimé cette expérience parce que j’ai eu l’opportunité de parler français. À mon travail, je ne parle qu’en anglais, ç’a donc été une manière d’être impliqué dans la francophonie »

Le nouveau président quant à lui se présente avec cette volonté d’être sur le terrain, d’être actif et de soutenir l’émancipation des francophones de Saskatoon. « Des personnes du CA m’ont approché pour devenir le président de la Fédération et quand elles m’ont proposé le poste, ça me tentait beaucoup et j’ai accepté. […] En tant que président, j’ai un rôle d’aider et de soutenir les efforts d’émancipation de la communauté francophone de Saskatoon. Mon rôle c’est aussi de m’assurer que la Fédération offre de bons services et des activités diversifiées, amusantes et inclusives. Je dois m’assurer également que notre organisation ait une bonne santé financière. Moi, je suis un gars d’action. Dès que l’on aura identifié des difficultés à certains endroits et les actions à poser pour y remédier, mon rôle sera de m’assurer que ces problèmes se règlent et que ces actions se fassent! Bref, pour moi, dès que nous aurons décidé de quelque chose, on le fait ! », a déclaré Étienne Gravel, le nouveau président de la FFS.

Mise à jour

La semaine suivant l'AGA, la nouveau présidet de al FFS, Étienne Gravel, a annoncé qu'il quittait la Saskatchewan pour un emploi au Québec.

Imprimer
Balises:
Noter cet article:
Pas de note
Copyright 2018 Portail fransaskois Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
Back To Top